Menu


Voile Féminine

Women Leading & Sailing - WLS




« DES FEMMES QUI ENTREPRENNENT ET NAVIGUENT »

Optimiser et développer l'accessibilité à la pratique de la voile pour tous les publics féminins, dès le plus jeune âge, que ce soit une pratique de loisirs ou de compétition voire de haut niveau est un des objectifs de la commission féminine de la Fédération Française de Voile. Est alors née l'idée du concept Women: Leading and Sailing, concept simple qui se décline en 3 lettres W L S avec son pavillon emblématique !



Ce concept WLS se veut rassembler tous les « projets au féminin » quels que soient leurs origines (locales, nationales) ou leur niveau (animation, compétition, encadrement, formation, arbitrage, haut niveau, etc…) afin d’avoir un « pavillon de reconnaissance » sous lequel l’ensemble des actions peuvent se ranger, identifié au delà des frontières.

Visionner ci-contre la vidéo de présentation du concept WLS >>

La Voile se conjugue bien au féminin !

Samedi 10 octobre, 8h du matin, sur les pontons du Port de Cherbourg, seulement des Filles ! Plus de 60 régatières de tous âges et venues de toute la France s'apprêtent à entamer la première journée des "Demoizelles de Cherbourg", la 2e étape du WLS Trophy, la compétition 100% Féminine lancée par la FFVoile ! Nous avons suivi ces femmes tout au long de ce weekend très spécial.

La Ligue Nationale de Voile, une aventure à vivre au féminin !

La voile se conjugue bien au féminin sur la Ligue Nationale de Voile. 7 équipes mixtes sont engagées cette année à La Rochelle mais on accueille surtout 2 équipages 100% féminin venus de Brest Bretagne Nautisme et du Yacht Club du Calaisis !

Actualités

Soutenues par FDJ et son programme « Performance pour Elles », les Françaises préparent 2024 en iQFOiL ! - [04/10/2021]

 

La semaine dernière les meilleurs windfoileuses Françaises étaient réunies à Marseille pour un stage « Aller vite en iQFOiL » encadré par deux entraineurs FFVoile : Nicolas Huguet et Pierre Noesmoen. Une « Coach Regatta », qui se tiendra sur ce plan d’eau du 6 au 10 octobre bouclera cette session de préparation qui se déroule dans le cadre du Programme « Performance pour Elles » de FDJ. En effet en début d’été, FDJ a récompensé cinq fédérations ayant un projet visant à améliorer la haute performance féminine dans la perspective notamment des Jeux Olympiques de Paris 2024. Et pour la FFVoile c’est donc sur le nouveau support de planche à voile à Foil pour les prochains Jeux que cet accompagnement s’est mis en place.

 L’objectif de cette session d’entrainement automnale est double pour les Françaises : préparer les Championnats d’Europe, qui seront organisés par le club de La Pelle-Marseille du 22 au 28 octobre, et prendre leur marque sur le plan d’eau des Jeux Olympiques 2024. Les axes principaux de travail étaient doubles également, avec des focus sur la technique et sur la vitesse.

 A noter qu’une quinzaine de filles profiteront au cours du mois de novembre, toujours via le programme « Performance pour Elles » de FDJ, d’un stage multi-support autour du foil. Une volonté de créer de la transversalité autour des pratiques en foil pour apporter encore davantage d’expérience aux filles engagées dans le projet !  

 

Les Filles sélectionnées pour le stage :

Hélène NOESMOEN (SN Sablais)

Marion MORTEFON (CN Corbières)

Manon PIANAZZA (CN Angoulins)

Marion COUTURIER (YCPR)

Lola SORIN (CNBPP)

Delphine COUSIN (Saint-Barth YC)

Lucie BELBEOCH (Stade Français)

Ambre PAPAZIAN (La Pelle-Marseille)

 

Elles ont dit :

Hélène Noesmoen (Championne du monde iQFOiL 2021) : « Ca fait plaisir de se retrouver avec les meilleures françaises en foil qui viennent d’horizons différents. Entre les anciennes de la RSX et les anciennes slalomeuses, les échanges sont riches et la dynamique de groupe est présente pendant ce stage 100% féminin. Ce stage s’achève sur une journée de mistral qui s’annonce plus musclée. »

Manon Pianazza (Championne du monde jeune iQFOiL 2021) : « Je suis contente d’être sur Marseille en stage de préparation pour le championnat d’Europe qui aura lieu fin octobre. Nous avons deux coachs pour huit filles, cela permet d’avoir un suivi permanent et sa apporte de la qualité au stage. Je remercie FDJ qui nous permet de nous entraîner dans de telles conditions ! »

 

Rendez-vous à Marseille du 22 au 28 octobre pour suivre nos Françaises sur les Championnats d'Europe d’IQ Foil !

 

Plus d’infos sur le programme « Performance pour Elles » en cliquant ici


Challenge Bretagne – CMB Océane : Les inscriptions pour succéder à Elodie Bonafous sont ouvertes ! - [10/05/2021]

 

En juin 2019, la Région Bretagne et le Crédit Mutuel de Bretagne ont lancé le premier Challenge Océane. L’initiative, particulièrement innovante, avait alors rencontré un vif succès avec plus de 30 dossiers de candidatures déposés. Et c’est la Finistérienne Élodie Bonafous qui avait été couronnée à l’issue du processus de sélection. Deux ans après le début de ce dispositif prônant la mixité, les sponsors, forts de l’appui technique du Pôle Finistère et du concours de la FFVoile, reconduisent l’opération : l’appel à candidatures est ouvert pour trouver celle qui succédera à la talentueuse Élodie Bonafous !


Détecter et accompagner les grandes navigatrices de demain ! 
Le Challenge Océane, projet donnant pleinement leurs chances aux jeunes femmes de performer au haut niveau, a fait ses preuves. Le parcours d’Élodie Bonafous, vainqueur du Challenge Océane premier du nom, témoigne de l’efficacité du dispositif. La jeune navigatrice, qui bénéficie jusqu’à la fin de cette saison 2021 d’un Figaro Bénéteau 3,  ne cesse, depuis l’année passée, de démontrer  ses capacités. Un talent arrivé brut au sein de la filière féminine et du Pôle Finistère Course au Large, façonné par un encadrement performant et sur-mesure dans tous les domaines : navigation, météo, stratégie, préparation physique et mentale… Autant de compétences acquises et/ou enrichies qui lui ont permis de signer d’excellents résultats sportifs, mais aussi d’avoir aujourd’hui le profil d’une véritable cheffe de projet, d’une skipper complète!
La différence et la diversité sont une source d’échanges, de richesse, mais également un levier de performance. C’est pourquoi, malgré le contexte sanitaire compliqué, la Région Bretagne et le Crédit Mutuel de Bretagne restent déterminés à accompagner les talents et attachés à donner des perspectives aux jeunes marins.  


Challenge Océane 2022 : conditions et modalités de recrutement 
Le Challenge Océane est ouvert à toutes les femmes licenciées FFVoile 2021, âgées de 18 à 29 ans – nées entre le 01/01/1992 et le 30/09/2003 – motivées par la course au large avec l’ambition d’en faire leur métier, n’ayant jamais participé à  la Solitaire du Figaro et n’étant pas engagées aux côtés d’autres sponsors à l’issue des sélections. La lauréate de la sélection disposera d’un bateau, d’un budget de fonctionnement (salaire compris) lui permettant de disputer dans les meilleures conditions le circuit du Championnat de France Élite de Course au Large, et d’une intégration au Pôle Finistère Course au Large (lui garantissant une formation sportive et professionnelle avec un apprentissage au contact des meilleurs navigateurs français).   


Une sélection en 3 temps 
Phase 1 : Réception des dossiers de candidatures : jusqu’au 30 septembre 2021
Phase 2 : Évaluation technique et sportive des candidates sélectionnées : du 29 novembre au 3 décembre 2021 
Phase 3 : Phase finale de sélection pour les 3 jeunes femmes retenues, régates en solitaire, sur des monotypes Figaro Bénéteau 3 : du 13 au 17 décembre 2021.  


À noter : à l’issue de la phase 2, le jury, avec l’accord du Comité de pilotage de la Filière d’Excellence Bretagne-CMB, peut décider de retenir directement la lauréate sans passer par une finale en solitaire  


Fiche d’inscription : https://forms.gle/69hmRBe6htyzwcQs5   


Jean-Pierre Denis, Président du Crédit Mutuel de Bretagne : « Au sein du Crédit Mutuel de Bretagne, nous sommes convaincus que la mixité, à tous les niveaux, est une source de richesse et un vecteur de performance pour l’entreprise. Depuis plusieurs années, nous accompagnons des initiatives favorisant la diversité parmi nos équipes et l’accès des femmes aux postes à responsabilité. Ces démarches volontaristes portent leurs fruits. Dans le même esprit, nous avons souhaité, fin 2019, avec nos partenaires de la filière d’excellence de course au large, donner à une femme tous les moyens d’exprimer son talent de marin au plus haut niveau. C’est ainsi qu’est né le projet Bretagne-CMB Océane dont la première édition a été remportée par la Finistérienne Élodie Bonafous. Talentueuse et impliquée, elle a démontré avec brio que non seulement les femmes avaient toute leur place dans la course au large mais qu’elles pouvaient aussi très largement rivaliser avec les hommes sur l’eau. Aujourd’hui, les choses bougent mais il reste encore du chemin à parcourir. »   


Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne : « Nous sommes heureux de soutenir le Challenge Bretagne-CMB Océane pour deux années supplémentaires avec le Crédit Mutuel de Bretagne et le Pôle Finistère Course au Large. Nous sommes convaincus que le respect du principe d'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes est fondamental. La mixité et, plus largement, la diversité sont source de richesse, de créativité et de performance. C’est d’ailleurs un axe majeur de notre dispositif et ce que réalise Élodie Bonafous est la preuve, s’il en fallait, que le métier de coureur au large n’est pas spécifiquement masculin ou féminin. L’excellence n’a pas de genre. Ouvrir plus largement les carrières aux femmes répond à trois enjeux majeurs : c’est une question d’égalité, de liberté et d’opportunité. »   


Christian Le Pape, Directeur du Pôle Finistère Course au Large  « Le parcours d’Élodie Bonafous depuis sa sélection au Challenge Océane prouve qu’en course au large, les femmes font le job de la même manière que les hommes. J’espère que la reconduction de cette opération de détection en 2022 et 2023 encouragera, un peu plus, d’autres navigatrices à se lancer dans cette filière d’excellence. Ce dispositif sportif et professionnel n’a aucun équivalent dans le monde de la voile. La lauréate dispose de tous les moyens techniques et financiers pour vivre sa passion sur le circuit du Championnat de France Élite de Course au Large. Le Pôle Finistère est très fier de s’impliquer grâce à ses partenaires, la Région Bretagne et du Crédit Mutuel de Bretagne dans ce projet exceptionnel ».   


Élodie Bonafous, skipper Bretagne – CMB Océane : « Le Challenge Océane permet de bénéficier d’un accompagnement vraiment particulier. Un accompagnement qui vaut de l’or ! Pour ma part, j’ai conscience de disposer d’une chance incroyable. Au début, lorsque j’ai intégré le Pôle Finistère Course au Large, j’étais plutôt impressionnée mais je me suis vite aperçue que tous les gens autour de moi, qu’il s’agisse des autres coureurs ou des encadrants, faisaient preuve d’énormément de bienveillance à mon égard. J’ai vite trouvé de la confiance et l’on m’a clairement donné toutes les armes et clés pour que je puisse me concentrer sur mon apprentissage et ainsi progresser et performer rapidement. J’encourage toutes les filles à tenter leur chance car c’est une expérience unique et un sacré tremplin pour une carrière. »


 

Pages : [ 1 ] - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 -

 


Composition de la Commission Féminine et représentation dans les ligues



Les femmes et l'arbitrage



Bibliographie